lundi 21 novembre 2016

Y a d’la joie dans l’célibat !

 
21 novembre, une date « clé » dans ma vie : celle de mon déménagement, la date « officielle » de mon célibat, après 21 ans de vie commune. La séparation s’est heureusement très bien passée, et bien que certains de nos proches ne comprennent (et n’approuvent pour certains) pas, mon ex-mari et moi sommes restés très bons amis.
 
Célibataire, ça change quoi ?
Un tas de choses… beaucoup d’avantages, mais des inconvénients aussi, bien sûr.
 
Que fais-je donc depuis un an que je ne faisais pas en couple ?
 
Et bien je suis totalement indépendante, et surtout libre : financièrement bien sûr (comment faire autrement ? ^^) : je gère tout de A à Z. Pas de comptes à rendre, si j’ai envie d’acheter un truc, je l’achète, quitte à être (un peu) dans le rouge…
 
Je gère mon temps comme j’en ai envie (d’ailleurs j’en ai beaucoup plus pour moi) : pas d’horaires « imposés » comme ceux des repas par exemple (je mange quand je veux et si je veux), des courses ou de la douche (parce que quand t’es seule, t’as pas besoin d’attendre que l’autre en soit sorti pour prendre la tienne).
 
J’ai également repris le volant (moi qui était phobique de la conduite) et je dois dire que ça change la vie ! Je pars souvent seule en week-end (ok, je privilégie quand même le train, moins cher et moins stressant), je sors le soir en semaine boire un verre avec des copines, des copains, je vais manger au resto toute seule… Et j’aime ça !
 
Et cerise sur le gâteau : je décore et j’agence mon appart comme je veux !!! Et ça j’adooore !
 
J’aime aussi manger ce que je veux sans avoir à réfléchir au menu du jour (parfois c’est n’importe quoi, je l’admets, mais c’est cool non ? ), je dors au milieu de mon lit en position « étoile de mer », personne ne  m’empêche de dormir avec ses ronflements et je n’ai pas à trouver d’excuse si je n’ai pas envie de faire un câlin.
D’ailleurs, les câlins c’est pareil : liberté totale… ce qui m’a permis de m’épanouir à un point que je n’aurai jamais pu imaginer... Je danse dans mon salon jusqu’à pas d’heure, je traîne en pyjama parfois toute la journée, je fais de nouvelles rencontres… bref je m’éclate !
 
Mais évidemment, tout n’est pas toujours aussi rose…
 
Je pourrais mentir et dire que tout va très bien.
Tout va bien. Mais… pas tout le temps.
Célibat rime avec solitude. Et ça peut être pesant.
 
J’aimerai de temps en temps partager mes joies (et mes peines) avec quelqu’un. Ok, j’ai mon chat mais je dois dire que parfois il s’en fout royalement ^^. Ou alors me blottir dans des bras réconfortants et tendres, juste parce que ça fait du bien. Et de temps à autre, un bricoleur me serait bien utile également (même si je suis fière d’avoir monté mon étagère Ikea toute seule comme une grande), ou avoir un chéri qui m’aiderait à fermer ma robe parce que je n’arrive pas à atteindre le haut de la fermeture éclair dans mon dos ;-)
 
J’ai gagné de nouveaux amis, mais j’en ai perdu également. Enfin perdu est un grand mot, ils n’ont pas choisi un camp ou l’autre comme ça arrive souvent après une séparation, la vie a  plutôt fait que l’on s’est éloignés et que l’on se voit moins.
 
Alors certains jours, une petite déprime vient poindre le bout de son nez, parce que bien sûr, les petits béguins qui ne donnent rien alors qu’on aimerait débuter  une nouvelle jolie histoire d’amour, j’en ai eu quelques uns depuis que je suis seule...
 
Mais les nuages s’en vont rapidement.
Parce que je sais qu’un jour ce sera (à nouveau) mon tour.
Je n’attends rien, je laisse faire le temps.
Et en attendant, je reste une célibataire plutôt bien dans ses Dr Martens ;-)
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire